Envoyer à un ami

La neige, quelques références

Voir descriptif détaillé

La neige, quelques références

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Cet article vise à donner quelques références utiles pour les éducateurs des camps « ski et cristaux de neige », ainsi que des exemples de réalisations photographiques.

Le Projet

BIBLIOGRAPHIE

Ces deux sites internet sont assez complets et donnent déjà de bonnes bases sur la nivologie et les cristaux de neige :

  • Site de l’ANENA (Association Nationale pour l’Etude de la Neige et des Avalanches)
  • Site de Kenneth Libbrecht, un universitaire américain qui a passé son temps de recherche sur les cristaux de neige, c’est LA référence...

Un peu plus de précisions...

Pour la formation et les cristaux de neige et les connaissances de base sur la neige :

Pour une idée sur les maquettes d’avalanches :

Quelques docs pédagogiques...

  • C’est pas sorcier (notamment une émission spéciale sur les avalanches)
  • Pour réaliser des coupes du manteau neigeux avec les enfants :
    Le nivologue en herbe

REALISATIONS SUR LE CENTRE

Voici, en plus de toutes les photos de cristaux du site internet, quelques exemples de photographies réalisées à Prabouré avec différents types de grains et un montage photo sur la formation d’un cristal de neige/givre :

Grains fins arrondis (OS, 2007)
Les grains fins arrondis sont soudés par des ponts de glace. Cette cohésion est appelée le « frittage ». Ils mesurent moins de 0.5mm.
Grains ronds (OS, 2007)
Les grains ronds sont aussi soudés par des ponts de glace, soit grâce à une cohésion de frittage. Ils mesurent plus de 0.5 mm.
Aiguilles reconnaissables (OS, 2007)
Givre à la binoculaire
Givre de surface (empreinte)
Par nuit froide et ciel clair, le rayonnment nocturne des surfaces enneigées provoque une perte de calories. La température de la neige devient plus froide que l’air ambiant. La vapeur d’eau de l’air se condense en contact avec la surface enneigée, et donne des cristaux foliacés (jusqu’à 5cm). Ici, c’est le résultat d’une empreinte (lame+superglue)
Formation d’un cristal de neige (OS, 2008)
Ces photos ont été réalisées à partir d’un dispositif créé par les élèves du collège de la Barousse.

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également